FAQ TRI-LOGIC IDF

TRI-LOGIC répond à vos questions

TRI-LOGIC est une société de conseil et d’équipement en Gestion des Déchets, dans les entreprises, collectivités, et associations, en AMONT des filières de recyclage.

Les avantages ?
Nous travaillons sur la réduction de volume de déchets pour :

  • Favoriser le tri,
  • Mieux valoriser les matières premières,
  • Réduire le volume de déchets, ce qui diminue le nombre de rotation pour l’enlèvement et réduit votre empreinte carbone ;
  • Cela améliore l’organisation interne, optimise le flux de déchets dans l’entreprise, améliore la sécurité en ayant des effets bénéfiques sur l’hygiène ;
  • Et la cerise sur le gâteau, c’est de faire automatiquement des économies de fonctionnement
    12 à 20 % généralement constatés après audit.

Tout en intégrant ces effets bénéfiques dans votre communication interne et externe, et dans votre politique RSE.

La société existe depuis 2018. Leurs fondateurs ont 30 ans d’expérience dans le domaine.
La France est répartie en 8 régions. Nous sommes tous indépendants, unis dans cette famille qui est ainsi référencée auprès de clients nationaux (Boulangerie Ange, Magasins G20 & Diagonal, et d’autres à venir)

TRI-LOGIC, c’est un réseau de proximité, présent sur le terrain, à votre écoute, pour trouver vos pistes d’optimisation de traitement des déchets.

Bien évidemment, nous savons précisément qui sont nos clients, afin de connaître au mieux leur besoins et d’y répondre par un service de proximité.

  • 35% de nos clients sont dans le secteur de l’Industrie et de la Logistique.
    On y installe principalement des presses à balles, ainsi que des matelasseurs, permettant de récupérer ses déchets de cartons pour les transformer en matériaux de remplissage, remplaçant le papier bulles plastique et papiers Kraft
    Les broyeurs trouvent également toute leur place.
  • 34% sont constitués de commerces et magasins.
    Référencés dans de grands groupe nationaux, TRI-LOGIC y installe principalement des presses à balles, petites ou grosses, en fonction des besoins.
    Magasins agroalimentaire, Pharmacies, Enseignes de jouets, de papeterie, …

 

2 secteurs sont en pleins développement, pour l’instant à 15% chacun :

  • Le milieu associatif et de l’insertion professionnelle
    On y installe principalement des presses à balle pour traiter les cartons & plastiques
    Le Secours Populaire, Des ESATS, Les Apprentis d’Auteuils, Des Ressourceries, sont autant de milieux pour lesquelles la Sécurité, la Solidité, Simplicité et Fiabilité de nos machines sout des impératifs essentiels.
    Les matelasseurs trouvent également leur place, principalement en ESAT et ressourcerie.
  • Et ensuite, les artisans du BTP, qui doivent traiter leurs déchets lors des retours de chantier
    Et bien entendus, des référencements nationaux sont en cours chez Vinci, Bouygues, Eiffage pour traiter les déchets directement sur chantier plutôt que de mettre des bennes pleines de vide sur nos routes.

La fonction première d’une presse à balle (certains l’appellent Compacteur) est de diminuer le volume de déchets.

Les principaux déchets traités sont les cartons et plastiques car ce sont les plus visibles.
Elle peut être également utilisée pour les papiers, textiles, tissus, mousses, cagettes…
Une même machine peut être utilisée pour différents types de matières, à condition de ne pas les mélanger dans la presse à balle, sinon, l’avantage du tri est perdu.

Les avantages de réduire les volumes de déchets et d’en créer des balles sont nombreux.
La filière de recyclage commence dans l’entreprise aves la presse a balle.

  • Trier ses déchets, avant de les envoyer dans la filière de recyclage, permet de mieux les valoriser. Ils ne seront plus facturés au prix des déchets DIB dans une benne, dont le coût ne cesse d’augmenter.
  • Si les déchets sont évacués dans des conteneurs de ville, plus il y a de conteneurs, plus cela coûte en matière de taxes, de contribution territoriale.
  • Le nombre de bennes diminue, ce qui a un effet favorable sur l’emprunte carbone de votre établissement, et sur les coûts de fonctionnement.
  • Automatiquement, l’organisation interne s’améliore, s’ordonne.
  • La sécurité et l’hygiène s’en trouvent renforcées. Les monticules de déchets (même cartons) attirent les animaux nuisibles, le risque d’incendie accidentel est accru…
  • La mise en balle garanti une zone déchet beaucoup plus propre et entretenue, même si elle discrètement est isolée par des paravents.
  • Si vous mettez les balles dans la benne, les recycleurs peuvent les ressortir de la pesée pour traiter les balles indépendamment.
  • En massifiant le volume des balles, le nombre de rotation diminue d’un facteur 2 à 5. Les économies sont immédiates. Après un audit préalable, TRI-LOGIC Ile de France vous le garanti.

Il faut se poser plusieurs questions:

  • La taille des cartons les plus utilisés est un premier critère. Cela nous dit que la taille de la porte de la chambre où on met les cartons est un critère important.
  • Le volume ou le poids de carton à traiter par jour, par semaine ou par mois est un autre critère. 1m3 de cartons mis à plat pèse environ 60 kg. Si vous formez une balle par jour, c’est bien. Si vous en formez une par semaine, c’est bien aussi. Il ne faut pas aller au-delà
  • La manière d’évacuer la balle de carton une fois formée est la question suivante à se poser. Est-ce que je la manipule à la main pour la mettre dans un conteneur de ville, ou est ce que je la transporte sur une palette pour être stockée ou mise dans une benne ?
  • Le critère suivant est la place disponible. La plus petite presse fait ½ palette. Souvent, on se dit qu’il n’y a pas de place. Généralement, installer une presse à balle en fait gagner, de la place.

    Nos équipes sont là pour vous aider à choisir et pour analyser votre situation spécifiqu

Le principal atout d’une presse à balle est sa robustesse et sa solidité.

  • Le châssis et le plateau sont renforcés. L’électronique est absente de la chambre de compression, et donc, cela ne tombe pas en panne. Il n’y a pas de gadgets. Hydraulique et Mécanique élémentaire sont les garants de ces qualités et avantages.
  • La réglementation oblige une visite trimestrielle de sécurité. On y vérifie que les systèmes de sécurité sont opérationnels. La machine doit s’arrêter si on ouvre la porte pendant son fonctionnement. Il faut ses deux mains pour presser sur 2 boutons distinct lorsqu’on éjecte la balle, et que les 2 portes sont ouvertes.

 

On vérifie également si le plateau et le châssis n’ont pas été déformés, à la suite d’une mauvaise utilisation (ex : présence d’un madrier, d’une barre de fer)

Dès lors, nous connaissons bien votre machine puisque nous la voyons tous les 3 mois.

Lorsqu’il y a un point à observer, on le spécifie dans un rapport et au besoin dans le cahier de sécurité de l’entreprise.

Certains communiquent fortement sur leur service après-vente. Demandez-vous pourquoi !

Tout dépend de la taille de la presse, et de la capacité de stocker quelques balles.

La petite presse V4 forme une balle de 20 à 25 kg, manipulable à la main. On peut ainsi la remettre dans les conteneurs de ville de 660 L. Dernièrement, on a vidé 4 poubelles de 660 L, avec les cartons mis à plat, pour n’en remplir qu’un seul avec 2 balles. Que de place gagnée !

Très pratique, quelques soit les modèles, les balles vont basculer automatiquement sur une palette, grâce à l’éjecteur de balle intégré, présent sur toute la gamme.

Plusieurs balles peuvent être mises sur une même palette :

  • V5 : 4 balles de 50 kg
  • V8 : 2 balles de 100 kg
  • V16 : 1 balle de 150 à 200 kg

 

Les recycleurs peuvent récupérer les balles sur palette, sans qu’elles ne soient mises dans une benne. Cela fait encore des économies de location.

Si vous pouvez stocker 5 à 6 palettes, on vous envoie un camion de 20 m3, qui peut transporter 1 Tonne. TRI-LOGIC a les bons partenaires.

Posez votre question

Vous n’avez pas trouvé les réponse à vos questions ? N’hésiter à nous la poser via le formulaire de contact si-dessous